Le “Juchiman”

Idole Olmèque en basalte, trouvé aux abords du fleuve “Blasillo” dans l’enceinte du site archéologique de « La Venta », commune de Huimanguillo de l’état de Tabasco, au cours d’une partie de chasse menée par Policarpo Valenzuela vers la fin du XIX° siècle fut emmené a San Juan Bautista (l’actuelle Villahermosa) oú il fut remis à l’institut « Juárez » le 30 juin 1896 en plus d’autres pièces de moindre taille. Le « Juchiman » est devenu le symbole de l institution et domine son blason. Selon Rosendo Taracena il s’agirait du dieu des eaux noires. Le nom de Juchiman aurait été donné par un étudiant qui lui trouva des similitudes avec un bonhomme de neige réalisé chaque année par un groupe d’étudiants d’une université nord-américaine et qu’ils appelaient « watchman », traduit comme « veilleur ». Ce mot venant de l’anglais, mal prononcé serait à l’ origine de la dénomination « Juchiman ». En juillet 1973, la pièce originale fut transportée à la « Zona de la Cultura de la UJAT » ou elle resta à côté du rectorat jusque dans les années 80 pour alors être replacée dans son ancien bâtiment, celui qui abrite l’institut Juarez. Elle fut restaurée en 2005, sous le mandat de la doyenne Candita V. Gil Jimenez, avec le soutien des techniciens de l’ INAH (Institut national d’anthropologie et histoire).